Arriver en première position sur les moteurs de recherche est un défi que toute entreprise présente sur le web tente de réussir. Parfois il est difficile, voire impossible sous peine d'un investissement trop important à cause de la popularité d'un mot clé, d'être bien positionné. Il faut donc accepter un petit coup de pouce payant de Google. Le référencement payant offre des opportunités de visibilité instantanée et de qualité de lead puisqu'il s’appuie sur la recherche précise de l'utilisateur. Ceci a un coût qui n'est pas à négliger dans une stratégie en webmarketing, mais nous pouvons nous appuyer sur certaines astuces afin d'avoir un SEA pour un plus petit budget. Nous vous livrons nos secrets...

 

I – Comment réfléchir à son positionnement sur le web ?

Tout d'abord analysez vos performances actuelles. Il est nécessaire de commencer par une introspection à la fois générale et précise. Déterminez les mots-clefs où vous êtes naturellement référencé en première page, et ceux qui marchent moins bien. Attardez vous aussi sur votre CTR. Il est possible que vous soyez en première page mais que celui-ci reste faible. Il y a donc quelque chose à revoir de ce côté là.

 

Choisir sa campagne Adwords

Une fois cette introspection réalisée, deux choix s'offrent à vous. Soit les mots-clefs en première page ont un bon CTR, dans ce cas mieux vaut rattraper votre retard de position pour les autres, soit vos termes ne vous offrent pas un CTR intéressant, dans ce cas il vaudrait mieux travailler ces derniers. Respectivement, votre choix se porte soit sur une campagne de positionnement, soit sur une campagne sémantique.

Dans le choix d'une campagne sémantique, il est bien évidemment indispensable de travailler ses mots-clefs. Des outils en ligne tel que Ubersuggest ou Google Keyword Planner, peuvent vous être utiles. Mettez vous à la place de vos prospects afin de déterminer aux mieux leurs attentes et surtout leurs demandes.

 

Catégorie de mots-clés

Une fois votre liste, non exhaustive, de mots-clefs finie, je vous conseille de la diviser en plusieurs catégories. Par exemple si vous êtes une agence de communication, votre segmentation peut rassembler des termes propre à « agence », « digital », « webmarketing », etc. Ces catégories vous permettent d'écrire des annonces adaptées à chaque type de mots-clefs. Cibler vos annonces en fonction des recherches renforcera votre retour sur investissement (ROI).

 

Longue Traines

Dernière astuce sur les mots-clefs afin d'optimiser son budget : favorisez les recherches longues. Je m'explique, plus un mots-clefs est court, plus il est général ou générique, donc plus il est concurrentiel et par un effet boule de neige, plus il est cher (bien souvent). Second effet néfaste, il sera aussi générateur de trafic moins qualifié et donc moins captif et sera certainement peu rentable. Se tourner vers les longues traines vous permettra non seulement d'être plus précis sur vos annonces et de cibler encore mieux votre lead. Si vous vous positionnez sur les bonnes recherches, définissant vos produits ou services, seules les personnes vraiment intéressées par cela verront votre annonce et seront susceptibles de visiter votre site web. Cela limitera le nombre d'annonces similaires à la votre et vous fera économiser quelques euros. Ajouter la localisation de son entreprise peut-être un moyen efficace pour allonger vos mots-clefs, par exemple « agence de communication Montpellier ».

 

II – Comment travailler sa campagne Google Adwords ?

Choisir son amplitude de publication

Une diffusion standard est souvent recommandée mais à vous de voir selon vos besoins. Pour économiser un peu sur votre budget pensez à réduire le temps de publication. Choisissez un horaire plus ou moins identique à vos horaires d'ouverture est une solution. Entre 8h et 20h par exemple. Nous recommandons l’installation de Google Analytics pour analyser les performances de votre site et surtout le comportement de consommation de vos visiteurs. Sachez que l'on paye les campagnes Adwords au Coût Par Clic (CPC). Si vous déterminez 10 euros de budget par jour et que plusieurs personnes cliquent sur votre annonce dans la nuit, votre annonce ne sera plus disponible la journée. Il est possible que vos concurrents direct visitent vos annonces pour jouer sur ce phénomène et ainsi limiter votre visibilité.

 

Choisir ses dates de publication

Votre campagne Adwords commence lorsque vous l'activez. Par contre il vous est possible de déterminer une date de fin. Ne le faites pas ! Bien que Google favorise la qualité il n'est pas contre quelques euros supplémentaires. Si vous annoncez une date butoire, Google fera en sorte que vous dépassiez légèrement votre budget avant cette date. Mais si vous ne dites rien au préalable et que vous finalisez cette campagne manuellement, Google n'aura aucun impact sur votre budget. Essayez et vous verrez que vous aurez moins de dépassement budgétaire.

Tout dépend de votre secteur d'activité, mais accordez une importance à la période de l'année durant laquelle vous voudriez publier vos annonces.

 

Réseau de recherche ou display ?

Malgré que le réseau de recherche soit plus cher que le display, nous vous recommandons de commencer par le search car on peut maitriser ses dépenses et bénéficier d'un « super positionnement » de la part de Google. Pour cela, il suffit d'avoir la combinaison magique, à savoir un CTR élevé et un Quality Score élevé également (supérieur à 7). La sélection de mots-clés ainsi que la landing page en totale adéquation avec cette dernière jouent un rôle capital.

Ensuite analysez vos résultats à nouveau grâce à Google Analytics. Si vous jugez que vos résultats sont bons ça vous aura fait économiser quelques sous. Par contre si les résultats ne sont pas probants, il vaudra mieux passer dans un second temps sur du display, moins cher au CPC, mais avec des taux de clic plus bas, allant de 0,20% à 0,80%, idéal pour se faire voir. Sur ces formats display on ne cible pas nécessairement un mot-clé mais plutôt un contexte de site, une thématique d’article…

 

III – Comment écrire une annonce Google ?

Il y a plusieurs petites astuces simples afin d'améliorer significativement la visibilité de votre annonce.

Tout d'abord en titre 1, mettez le nom de votre entreprise. Il est tentant de le mettre en majuscule mais un abus d'utilisation de majuscules peut vous faire refuser une annonce. Contentez vous de mettre une majuscule à chaque début de mot-clef, dans le titre mais aussi dans la description. Cela ajoute du relief à votre annonce. L'utilisation de chiffres interpelle aussi.

Il vous est possible aussi de personnalisez votre URL. Une fois que vous avez choisis l'adresse sur laquelle votre annonce doit renvoyer, Google vous donne la possibilité de la renommer afin d'y placer encore une fois des mots-clefs pouvant rassurer l'internaute sur vos compétences ou vos produits.

 

Faire appel à un agence en acquisition digitale

Bien que le SEA vous offre de belles opportunités de visibilité très rapidement, le SEO reste la meilleure solution à long terme pour votre référencement. Enormément de paramètres sont à prendre en compte dans les deux cas et il est difficile de connaître toutes les possibilités. Ajouté à cela, tout est en constante évolution et nos connaissances doivent suivre le rythme. Les évolutions en SEO pour l'année 2019 sont nombreuses et toutes importantes. Faire appel à une agence spécialisée en acquisition digitale vous offre bien souvent un gain de temps, d'énergie et est plus économique malgré ce que l'on peut en penser. Les experts de ce secteur connaissent toutes les ficelles pour vous proposer une stratégie de visibilité adapté à vos besoins et vos envies.