Choisir un style de police pour son site web, oui mais lequel ? Du Times new roman ? trop banal ! Du Comic sans ? Mauvaise idée ! Pour savoir choisir la police typographique qui va véhiculer votre message de la manière dont vous souhaitez le véhiculer il faut connaitre les sous entendus, les connotations, et plus largement l'histoire des différentes typographies pour maitriser leur tenant et leur aboutissant.

 

Les polices se classifient par grande famille on en compte en tout une douzaine : Humanes,  Garaldes, Réales, Didones, Georgia, Mécanes, Linéales ...

Choisir son style typographique

Par exemple les polices de caractères Humanes sont parmis les plus anciennes puisqu'elles ont été créées au 15ème siècle par les imprimeurs vénitiens. Elles ont servi à l'impression des premiers livres tels que la Bible de Gutenberg et d'autres ouvrages puisque ce type de polices est encore utilisé aujourd'hui pour certains titres, voire même dans certains livres !

Cette famille de typographies donne un aspect à la fois ancien et vénérable et évoque donc une certaine connaissance et une certaine sagesse.

Autre exemple la police Gill Sans, dessinée par Eric Gill dans les années 20 en Angleterre a vu son usage s'étendre partout sur l'ile britannique à cette époque, a tel point qu'elle est devenu le caractère britannique emblématique par excellence. Cette police possède toutes les connotations attachées généralement à l'Angleterre : fiabilité, sérieux, classe et en même temps un petit cotés ludique.

La Gill Sans évoque à la fois l'Angleterre, la qualité, la confiance. Elle est notamment utilisée dans le logo de la marque "Benetton" afin d'évoquer chez le consommateur les qualités attachées inconsciemment à la police.

Dans le même registre, on peut évoquer la famille des polices "Didones" avec des typographies comme le "Didot", le "Bodoni", le "Walbaum"... Il s'agit de caractères qui ont maintenant une connotation très forte de mode, de classe, de luxe, des caractères que l'on retrouve logiquement sur les couvertures de magazine comme "Vogue" ou "Harper's bazaar".

Pour les cosmétiques l'"Optima" propose des lettrages au design caractéristique, en effet ceux-ci donnent l'impression d'être comme "taillés dans la pierre" et donc une connotation très forte d'un point de vue visuel.  Cette symbolique forte est souvent utilisée dans la communication des groupes de cosmétique comme Estée Lauder. Cette police est utilisée quasiment systématiquement pour tous les emballages et les campagnes de communication de la marque.

Typographie à éviter

Petite anecdote amusante : le Comic Sans a une très mauvaise réputation. Cette police Inspirée par le lettrage de la bande dessinée 'Watchmen" a été dessinée en quelques heures par un graphiste au sein de microsoft en 1994. Celle-ci était à la base destinée à un logiciel éducatif pour enfant. Elle a ensuite été proposée dans Microsoft Office, ce qui lui a permi se de faire connaitre du grand public. Avec Internet, son usage et sa diffusion ce sont propagés à une vitesse phénoménale sur toute la planète en quelques années.

Utilisée à toutes les sauces et plus souvent à mauvaise escient (même le pape s'y est mis sur les légendes officielles de ses albums photos), cette police a finit par symboliser une certaine forme de vulgarité et à se faire détester par un nombre croissant d'internautes. Il est donc déconseiller de l'utiliser aujourd'hui pour quelques utilisations que ce soit.

Comment réaliser une communication visuelle cohérente ?

Choisir une police avec pertinence, l'utiliser correctement, c'est donc très important pour savoir communiquer son message dans ses créations graphiques : affiches, sites web, flyers ... Pour se faire faites confiance à l'expertise des graphistes de Studio Gazoline ! :)